Pension Jiyuu

FORUM YAOI / YURI / HENTAI NC-16.


Bienvenue à la Pension Jiyuu. Venez rencontrer nos pensionnaires. Yu/H/Ya autorisé. [+16]

Partagez | 
 

 Tu ne séchera point ou pas ... RP libre pour une fille

Aller en bas 
AuteurMessage
Drago Lazio
Homme pensionnairs
Homme pensionnairs
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 10/04/2013

MessageSujet: Tu ne séchera point ou pas ... RP libre pour une fille   Jeu 18 Avr - 10:29

Il était fraichement arrivé dans cette ville inconnue ou les tours cachaient le soleil, il n'avait pas l'habitude de courir dans les villes comme celle-ci. Le soleil commencer à ce lever, un magnifique soleil qui le fis sourire, pour lui une bonne journée commencer. Il était sept heures trente et il fessait déjà du sport, il avait un moral de sportif et c'était souvent tous les matins sans exception, il se levait à six heures et aller faire du jogging pendant une heure trente, pour lui c'était un moyen de bien commencer la journée. Il devait à présent retourné au pensionnat où il était professeur le matin et l'après-midi, même avec l'histoire de Kate, il n'avait pas oublié sa première occupation le basket et puis il avait un contrat avec l'équipe nationale du Japon, il devait se donner à fond pour remporter un match ou un grand tournoi, c'est dans cette otique qu'il commença le matin du jeune homme. Il courait vers le pensionnat en saluant les gens dans leur petite maison et dire qu'avant tout cela Drago avait lui aussi eu une maison avec un jardin, mais Kate avait tout détruit en l'espace d'un jour. Il était arrivé et il allait directement dans les vestiaire, une heure était passé, il était à présent huit heures et dans trente minutes, il commencerai son premier cours avec sa première classe, il était surexcité à l'idée de commencer et de fatiguer ses petits moustiques d'élève, il souriait et avait qu'une hâte, les fatigué tous. Avec lui personne ne pouvait lui échappe, il était même capable d'allait les chercher jusqu'à leurs lits, il savait à qu'elle point les élève n'aimaient pas le sport et il savait que les jeunes de nos jours étaient des fainéant accomplis, si un bac de la fainéantise existé, la plupart l'obtiendraient sans problème. Les élèves commençaient à arriver et cela s'entendait parfaitement, il allait à leurs rencontres, des petites têtes rebelle et d'autres non, il avait hâte de commencer ce cours. Il les salua et commença son appel, un nom manqué à son premier appel. Il n'allait pas laisser passer une bonne occasion de reprendre une âme qui refusait le sport de plus qu'aujourd'hui cette basket, un sport qu'il connaissait bien. Il dit deux mots ou trois voir quatre aux élèves, leurs disant de s'entraîne et de faire des équipes, il leurs disait aussi qu'il reviendrait vite, assez vite. Drago n'était pas lent du tout, il était très énergique et c'est d'un pas énergique qu'il allait chercher cette élève. Il arriva devant l'infirmerie à cette heure, il n'y avait ni infirmière ni rien, juste les élèves qui ne voulaient aller en cour. Il ouvrait la porte de l'infirmerie énergiquement, il voulait faire une entrée qui ne s'oublie pas.

« Alors, comme cela on sèche mon cours, jeune demoiselle, tu croyais que je n'allais pas venir ? Raté pour toi, je suis là et j'ai la ferme intention de t'emmène courir un peu, en plus tu as de la chance, il fait beau ! »

Il souriait et en même temps il était sérieux, il avait bien l'attention de ramener cette jeune demoiselle sur le terrain de sport, plus particulièrement de basket.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisshi Hubuki
Etudiantes
Etudiantes
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 26/02/2013
Age : 23

Carte d'identité
Chambre :: 02
Orientation et situation :: What d
Mes amis et les autres ::

MessageSujet: Re: Tu ne séchera point ou pas ... RP libre pour une fille   Dim 5 Mai - 15:47

Spoiler:
 

L'infirmerie. C'était bien le genre d'endroit où je ne m'étais que très rarement les pieds. Jamais à vrai dire. C'était la première fois depuis je ne me souvenais même plus combien de temps. Toujours était-il que j'avais été contrainte d'y aller, non pas que je veuille sécher le cours de sport. Je n'étais pas du sport scolaire, c'était chiant. J'aimais le sport, enfin j'aimais me battre. Mais le sport le scolaire, je trouvais ça particulièrement mou et donc inintéressant. J'étais donc à l'infirmerie car la plaie que j'avais finie par me faire à force de me piquer toujours au même endroit, à la pliure de mon coude, avait fini par s'infecter. Et étant donné que je ne voulais pas subir le même sort que ce cher Harry de Requiem For a Dream, soit me faire amputer, j'avais décidé de nettoyer la chose et de la panser. Je m'étais donc servie dans le matériel de l'infirmière absente. Soigner des plaies n'était pas si terrible que ça. Je m'étais toujours plus ou moins débrouillée sans aller à l'hôpital. Sauf une fois, je n'avais pas eu le choix, on m'y avait conduite de force, ou du moins sans me demander mon avis puisque j'avais perdue conscience. Douloureux souvenir de mon passé que j'essayais tant bien que mal de dompter afin de parvenir à vivre avec. Ma main se souleva et se posa sur la cicatrice que j'avais gardé. Je n'avais pas conscience d'être en retard. Alors je prenais mon temps pour désinfecter le point qui s'était agrandit en plaie. C'était moche, et je me demandais comment j'avais fait pour ne pas m'en apercevoir plus tôt. Je ne pensais pas que ça deviendrait comme ça. Mais ça n'avait pas l'air et ne devait pas être si grave que ça en avait l'air. J'avais vu pire, mais ce n'était pas lié à la drogue. Ainsi, cette fois, je me méfiais. J'avais sorti tout ce dont j'allais avoir besoin, soit pas grand chose : des compresses, du coton, du désinfectant - bien entendu -, et une bande. J'imbibai donc un morceau de coton et l'appuyai sur ma plaie. Je mordis ma lèvre sous la morsure que je ressentis.

« Putain, promis j'arrête de me piquer sur ce bras ! » Soufflai-je pour moi-même.

Puis, au moment où je commençais à enrouler la bande autour de mon bras, j'entendis la porte s'ouvrir avec fracas. je sursautai, ne m'attendant pas du tout à ça.

« Alors, comme cela on sèche mon cours, jeune demoiselle, tu croyais que je n'allais pas venir ? Raté pour toi, je suis là et j'ai la ferme intention de t'emmène courir un peu, en plus tu as de la chance, il fait beau ! » Me dit alors quelqu'un que j’identifiai très vite comme étant le professeur de sport. J'avais donc déjà si mauvaise réputation que ça ? Je soupirai.
- M'sieur, je ne sèche pas votre cours. Si je voulais le faire je ne serais certainement pas venu ici. Commençai-je alors que je m'étais tournée vers ledit prof de sport. Il avait la carrure typique du sportif et semblait déborder d'énergie. Puis, je lui indiquai mon bras que je finissais de bander. J'étais seulement là pour soigner une vilaine plaie que je me suis faite. » Finis-je en fixant le prof qui était venu me chercher jusqu'à l'infirmerie. J'étais curieuse de voir sa réaction lorsqu'il se rendrait compte qu'il s'était trompé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tu ne séchera point ou pas ... RP libre pour une fille
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [1750 points] Orks Turquoise
» ENTRELACS!!
» L'envie n'a point de repos ▬ Libre
» Un réveil difficile et un nouveau point de départ. [Libre à un membre de Fairy Tail]
» Le point de départ [libre !]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pension Jiyuu :: La ville :: Le lycée et l'université-
Sauter vers: